COP21 : Le messin Yannick Monget expose à Paris

Publié le par Moselle Développement

COP21 : Le messin Yannick Monget expose à Paris

Yannick Monget, fondateur du groupe Symbiom*, est également acteur de la COP21, grâce à l’exposition « Visions, De l’urgence bioclimatique aux rêves de demain » qu'il présente à l’Hôtel de Ville de Paris à partir du 1er décembre jusqu’au 3 janvier.
Sensibiliser, informer et expliquer les menaces induites par la destruction de notre environnement tout en faisant prendre conscience aux citoyens des solutions, des espoirs, et des opportunités pour la planète, tel est l’enjeu de l’exposition.
Traitant de l’impact que les crises écologiques actuelles pourraient avoir sur notre planète, l’exposition aborde dans un second volet, des scénarios confortés par la volonté de plus en plus partagée de repenser les modes de vie, d’opter pour une société plus en accord avec l’environnement.


*Fondé en 2008 par Yannick Monget, le groupe Symbiom a initialement vu le jour parallèlement à l’apparition de menaces de plus en plus évidentes liées à l’impact des activités humaines sur les écosystèmes terrestres et sur nos civilisations elles-mêmes.

Contact : SYMBIOM
SFE / Institut Européen d'’Ecologie
1 Rue des Récollets
57000 Metz

www.symbiom.org

Voir ci-dessous, le témoignage d'Anne Hidalgo, Maire de Paris

-----------------------------------------------------------------------------------

"Sans attendre la COP21, des femmes et des hommes de par le monde se sont déjà engagés à construire les territoires durables de demain : territoires pensés et vécus à l’échelle humaine, dans le respect de l’équilibre entre nature et culture. 
Cette exposition magnifie ces solutions concrètes pour le climat, conduites partout sur la planète dans les domaines clés de l’énergie, de l’agriculture et du logement. Les pays du Sud, notamment, regorgent d’actions inspirées, efficaces pour s’adapter et agir face à l’urgence écologique. Elles doivent nous servir d’exemple.  
Paris s’est résolument engagée dans cette économie du moindre impact pour l’environnement et le climat, en privilégiant la végétalisation, les mobilités douces et propres, les pratiques d’économie circulaire et de partage. L’échelle locale est la première échelle de lutte contre le changement climatique et de mise en œuvre effective d’un autre modèle de développement. C’est au plus près des citoyens qu’il faut agir, eux qui sont eux-mêmes souvent des précurseurs. 
Face à la crise de civilisation que nous traversons, nous avons un nouveau chemin à tracer, qui concilie le progrès social de tous les pays, la dignité retrouvée de chacun, et la préservation de notre environnement. Ce monde plus écologique et plus solidaire, nous ne le bâtirons pas en partant d’utopies normatives mais, pour reprendre les mots d’Ivan Illich, « en permettant à chaque collectivité de choisir continuellement son utopie réalisable ». 
C’est cette utopie que chacun des cas superbement exposés ici met en action concrètement."
 
Anne Hidalgo, Maire de Paris

Publié dans Evènements

Commenter cet article