L’Institut de soudure se renforce dans les composites

Publié le par Moselle Développement

L’Institut de soudure se renforce dans les composites

Le Pôle de Plasturgie de l'Est (PPE) et l'Institut de Soudure (IS) ont signé un accord effectif au 1er mars 2016 : les activités de recherche et de développement du PPE dans le domaine des composites à fibres continues sont transférées à l'IS. Le PPE estimait avoir une taille trop petite pour décrocher certains contrats, alors que l'IS dispose de 28 implantations en France.

En intégrant les activités de recherche et de développement du PPE dans son périmètre, l’Institut de la soudure devient la quatrième plateforme industrielle pour développer les technologies d’assemblage et de contrôle au service des industriels. Son maillage territorial, qui dépasse les frontières de l’Hexagone, lui permet de bénéficier d’un portefeuille de près de 8 000 clients.

La structure du PPE se maintient dans un bureau de la zone de l'Europort avec le président Claude Trink, le délégué général Gilbert Pitance, et une secrétaire. Ils poursuivront des missions industrielles, assureront la promotion du Composite Park de Porcelette auprès des entreprises et conserveront l'actionnariat majoritaire du Composite Tech Industry, qui fabrique des pièces industrielles (7 salariés).

Le directeur technique du PPE, Jean Pierre Cauchois, devient directeur Composite du groupe Institut de Soudure et de la plate-forme Composite à Saint-Avold. Le personnel (une cinquantaine de salariés) est transféré à l'IS. Le PPE affichait un chiffre d'affaire de 5,12 million d'EUR en 2015.

Source : Le Républicain Lorrain 29/02/2016

Publié dans Filière plasturgie

Commenter cet article