Ils sont japonais et « jouent » en Moselle

Publié le par Moselle Développement

 Takeshi TAKEZAWA et Rena OHASHI
Takeshi TAKEZAWA et Rena OHASHI

Interview de Rena OHASHI et Takeshi TAKEZAWA : deux musiciens japonais au sein de l’Orchestre National de Lorraine


C’est en 2002 que la Philharmonie de Lorraine se voit décerner le label « national » par le Ministère de la Culture, 26 ans après sa fondation. La même année, Jacques Mercier est nommé Directeur Musical. Aujourd’hui, l’Orchestre National de Lorraine bénéficie de conditions de travail uniques en France : non seulement il se produit à l’Arsenal (reconnue comme l’une des meilleures salles de concert européennes) mais aussi à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole.
Rena OHASHI et Takeshi TAKEZAWA sont deux musiciens qui jouent de leur instrument au sein de l’orchestre depuis plusieurs années et donc vivent en Moselle. Mais que pensent-ils de notre départe
ment ?

Rena OHASHI

- Pouvez-vous vous présenter ? Quand et comment êtes- vous arrivé à Metz ?
Je suis une « violon tuttiste » dans l'Orchestre National de Lorraine depuis 2005. Après mes études musicales à l'Université au Japon, je suis venue à Paris pour enrichir ma carrière musicale. Au cours de ma 2ème année d’études à Paris, j'ai vu une affiche pour le concours d’entrée dans l’Orchestre National de Lorraine et j'ai tenté ma chance ...

-Quelles sont pour vous les forces et faiblesses de la Moselle ?
Au niveau des forces, la Moselle est une région très attrayante car elle se situe à la frontière entre l'Allemagne et le Luxembourg. On peut se déplacer facilement d’un pays à l’autre, et la gare Lorraine TGV permet l’accès à l'aéroport de Roissy CDG à Paris.
Au niveau des faiblesses de la Moselle, et malgré que la région soit bien desservie, il n’y a pas beaucoup d’évènements internationaux.

A votre avis, que devrait faire la Moselle pour attirer plus de touristes japonais en Moselle, attirer plus de sociétés japonaises en Moselle ?
Les japonais appréciant les médias, il faudrait diffuser des émissions sur la Moselle sur la chaîne télé du Japon, ainsi que des articles dans les journaux. Il faudrait aussi demander aux agences de voyages japonaises de planifier des voyages organisés en Moselle.


Takeshi TAKEZAWA

Pouvez-vous vous présenter ? Quand et comment êtes- vous arrivé à Metz ?
Après mes études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, je cherchais à m'installer en France car je voulais découvrir d'avantage ce beau pays. Pour cela il fallait trouver du travail et pour nous, les instrumentistes, faire partie d'un orchestre est une bonne opportunité. J'ai passé des concours d'orchestre et le hasard a fait que j'ai été reçu à Metz. C'était en mars 1991.

Quelles sont pour vous les forces et faiblesses de la Moselle ?
La plus grande force, c'est incontestablement la situation géographique. Proche de l'Allemagne et du Benelux, nous sommes situés au centre de l'Europe.
Une des faiblesses, c'est le climat ! Mais nous n'y pouvons rien...

A votre avis, que devrait faire la Moselle pour attirer plus de touristes japonais en Moselle, attirer plus de sociétés japonaises en Moselle ?
Je trouve que l'arrivée du TGV Est et le Centre Pompidou Metz ont déjà changé beaucoup de choses. Mais plus d'efforts au niveau de la communication seraient les bienvenus. Cette région de France est encore assez méconnue de la population japonaise par rapport à Paris, Lyon, la Côte d'Azur ou Bordeaux.
Une jolie brochure avec des vitraux a déjà été réalisée, et récemment un reportage a été diffusé à la télé, avec la participation de Mme Lamant, mais il faudrait essayer d’augmenter ce type d’actions vers le Japon.

Chiffres-clés
L'Orchestre National de Lorraine

  • 40 ans en 2016
  • 72 musiciens titulaires
  • 75 représentations cette saison
  • Rayonnement en France et à l’étranger : Espagne, Italie, Autriche, Grande-Bretagne, Suisse, Allemagne, Belgique et Luxembourg
  • Etroite coopération avec la Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern et le Musikfestspiele Saar
  • Depuis 2009, l’ONL est installée dans sa magnifique « Maison de l’Orchestre ».
Ils sont japonais et « jouent » en Moselle

Publié dans Japon, Attractivité

Commenter cet article