PSA Peugeot Citroën Trémery-Metz : le Pôle Industriel Régional prépare l’avenir

Publié le par Moselle Développement

PSA Peugeot Citroën Trémery-Metz : le Pôle Industriel Régional prépare l’avenir

Invité des Matinales de Metz-Technopôle, Laurent Vergely, qui dirige les deux sites PSA de Trémery et de Metz, a présenté les activités du pôle industriel et ses choix d’avenir, très favorables pour la Lorraine.

LE GROUPE PSA

  • PSA c’est 3 marques : PEUGEOT, CITROEN et DS.
  • PSA est le 2ème constructeur en Europe avec 11,5 % de part de marché. 16 sites de production en France avec 995 000 véhicules produits l’an dernier.
  • Origine « France garantie » (50 % de composants produits en France ainsi que l’assemblage final) :14 véhicules PSA certifiés.

PSA EN LORRAINE

  • 15 000 emplois en Lorraine
  • 9 000 moteurs/jour à Trémery avec 4 000 salariés
  • 3 moteurs produits : DW : diesel HDI (2 l) / DV : diesel HDI (1,6 l) / EB : esence (1,2 l).
  • 4 100 boites de vitesse produites par jour à Metz.
  • Les fournisseurs de Trémery-Metz : 250 en Europe Ouest / 150 en France / 16 en Région Grand Est.
  • Les marques qui équipent leurs véhicules de produits PSA : Fiat / ford / Mitshubishi et Toyota.

Les projets des sites lorrains :

  • En 2017 : nouveau moteur DVR diesel 1,5 l
  • 2019 : nouveau moteur EB Turbo Pure Tech
  • 2020 : une diversification avec le moteur électrique.

Les objectifs pour l'avenir :
- Conforter la place de leader mondial en boites de vitesse
- Création d’une plateforme de développement en collaboration avec le CEA TECH. PSA installe la recherche et les chercheurs sur son site pour accélérer le cycle d’innovation.
- Développer une offre large en fonction des besoins des clients qui évoluent.
- Dématérialisation de la propriété du véhicule : Les jeunes générations ne sont plus prêtes à investir dans un véhicule familial haut de gamme, trop peu utilisé.
- Suite à la diffusion d'une vidéo sur l'usine du futur, faire évoluer le personnel en compétence (moins de techniciens mais des compétences accrues) et moderniser les usines pour plus de compétitivité.
Les investissements vont démarrer dès 2017 pour la production, en 2019, des nouveaux moteurs essence.

PSA Peugeot Citroën Trémery-Metz : le Pôle Industriel Régional prépare l’avenir

Publié dans Automobile

Commenter cet article