Les entreprises dynamiques en Moselle - Revue de presse de juin 2016

Publié le par Moselle Développement

L'innovation chez Arkema

Arkema a été labellisé "vitrine de l'industrie du futur" par l'association L'Alliance pour l'Industrie du Futur pour son projet de création d'une filière de composites thermoplastiques recyclables. Le chimiste, installé sur le site de Carling Saint-Avold, a élaboré la résine acrylique Elium, à la fois légère, résistante et recyclable, qui pourrait remplacer les plastiques thermodurcissables et certains métaux. Les procédés sont identiques aux résines thermodurcissables. L'institut de recherche technologique M2P (Metz), partenaire du projet, a construit une première unité de démonstration au Composite Park de Porcelette afin de développer les techniques de fabrication de pièces automobiles à haute cadence.

Arkema (Saint-Avold) - Activités : chimie de base, de spécialités et chimie fine ; fabrication d'acide acrylique et de ses dérivés et de superabsorbant pour Sumitomo Seika - Effectif : 370 salariés - Site Internet : www.arkema.com

 

Le développement à l'export de Partnair Industrie

Partnair Industries, spécialiste des solutions de ventilation sur les chantiers en espace confiné, crée une filiale au Vietnam, "Partnair Industries Asean", pour ses clients du Sud-Est asiatique. L'entreprise a déjà deux filiales étrangères, en Italie et au Maghreb et consacre plus de 100 000 euros par an à la prospection à l'international (Proche-Orient, Asie centrale, Amérique du Sud et Allemagne). Le chiffre d'affaires pourrait doubler en 2016 et la production annuelle passer de 40 à 200 machines. Une vingtaine d'emplois pourraient être créés sur deux ans.

Partnair Industries (Eurodev Center de Forbach) - Activités : étude, assemblage, installation et maintenance d'équipements de ventilation, d'aération et de traitement d'air en milieux confinés - Effectif : 15 salariés - Chiffre d'affaires 2015 : 1 million d' euros - Dirigeant : Jean Bertolotti - Site Internet : www.partnairindustries.com

La recherche et développement à Viessmann

Viessmann a reçu le prix stratégie Recherche & Développement de l'Usine Nouvelle. Le site de Faulquemont dispose d'un département R&D de trente-cinq ingénieurs, créé en 2009, qui est financé par 4 % de son chiffre d'affaires. Viessmann propose 151 modèles différents de ballons d'eau chaude. Parmi ses innovations produits : un ballon thermodynamique lancé en 2015 pour le marché français, qui pourra être couplé à un système photovoltaïque, ou des thermosiphons (ballons solaires sur toiture) pour les pays du Sud.
Viessmann fabrique entièrement ses produits en interne, développe ses machines et innove sur les procédés. L'usine transforme 18 à 20 km de tube soudés chaque jour. Elle a breveté un procédé de soudage à l'argon. C'est également la seule usine au monde à avoir certifié l'émaillage Ceraportect qui isole l'eau chaude sanitaire des métaux lourds.
Viessmann est le leader européen des systèmes solaires thermiques. Le procédé Thermo Protect a été lancé en avril 2016 après six ans de recherche et 3 millions d'euros d'investissements. Une collaboration avec l'Institut Jean Lamour (laboratoire de recherche de l'Université de Lorraine basé à Nancy et à Metz) et l'Ademe a permis de mettre au point une nanocouche unique au monde et un absorbeur avec limitation de température à 150°C. Cette innovation permettra de développer le marché des bâtiments collectifs. Des batteries capables de stocker l'électricité produite par du photovoltaïque ou des piles à hydrogène seront lancées en septembre 2016, pour l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche qui sont plus avancés dans l'autoconsommation.

Viessmann (Faulquemont) - Activités : Fabrication de chaudières gaz à condensation , de préparateurs d'eau chaude sanitaire et de capteurs solaires thermiques ; vente de matériels de chauffage et climatisation de marque Viessmann ; formation des installateurs - Effectif : 520 salariés dont 27 apprentis et 150 salariés au siège social - Président du site de Faulquemont : Marc VigneronPrésident : Claude Gemelli - Site Internet : www.viessmann.com

Stockam mise sur la sous-traitance aéronautique

Stockam vient de décrocher un contrat de 3 millions d'euros auprès d'Airbus pour fournir 200 tonnes de plate-formes d'accès qui serviront au montage des avions A320. L'entreprise travaille pour le constructeur aéronautique depuis six ans. Elle réalise la conception, via un bureau d'études intégré, l'assemblage et le soudage des plate-formes. Elle va ouvrir une agence à Toulouse pour développer le marché aéronautique. Elle recrute divers profils.

Stockam Equipements Industriels (Shoeneck) - Activité : charpente métallique et solutions de stockage - Clients : La Poste, la Fnac, Auchan, Sarenza (distribution de chaussures), Aéroports de Paris, logisticiens, etc. - Effectif : 38 salariés - Chiffre d'affaires 2014 : 5,7 millions d'euros - PDG : Denis Santimaria - Directeur Général : Christophe Cours - Site Internet : www.stockam-ei.com

Car-Ita développe la filiale tissus à Bitche

Car-Ita, atelier de découpe de tissus pour les secteurs automobile et aéronautique installé il y a deux ans à Bitche, va implanter un site de fabrication de tissus à proximité, baptisé Car-Itex. Un bâtiment-relais de 3 000 m2 sera opérationnel en juin 2017. L'entreprise investira 1,2 millions d'euros dans les machines et créera 20 emplois. La filature et le tissage seront effectués sur place à partir de matières premières produites en Turquie. Car-Itec affectera la moitié de sa production à Car-Ita et fournira d'autres marchés (matelas, filtres, isolants de ballons d'eau chaude...) Un bureau d'études pourrait être créé à terme pour concevoir les motifs et le design des tissus.
 

Car Ita (zone industrielle de Bitche) - Activités : étude, design, découpe, contrecollage de tissus en matériaux composites pour l'habillage intérieur automobile ou aéronautique - Effectif : 21 salariés - Chiffre d'affaires 2015 : 1 million d'euros - Gérant : Andrea Cordella - Site Internet : www.car-ita.com

Publié dans chimie, Energie, Aéronautique

Commenter cet article