Les start-up du numérique en Moselle - Revue de presse de septembre 2016

Publié le par Moselle Développement

Horsee (Montoy-Flanville) a reporté le prix national Sportech lancé par le ministère de l'économie et du numérique dans la catégorie "pratique du sport", parmi une centaine de candidats. L'entreprise a créé une plateforme Internet qui répertorie 8 300 clubs d'équitations en France, dont 580 sont abonnés pour mettre à jour régulièrement les informations. 12 000 membres consultent et apportent leurs appréciations sur le modèle de Trip Advisor.
Dirigeante : Raphaele Leyendecker-Fabbri.

Le Républicain Lorrain, 22/09/2016

MyMusicTeacher (Sarrebourg) participe à un concours de start-up à Séoul. La start-up a été sélectionnée parmi 40 finalistes sur 2 439 entreprises. L'ingénieur multimédia de l'entreprise, Thibaut Dumont, qui parle couramment coréen, restera sur place jusqu'en décembre prochain pour adapter l'outil au marché sud-coréen. Vingt start-up seront ensuite sélectionnées par un jury d'investisseurs coréens avec à la clé un hébergement et des subventions pendant 6 mois.
MyMusicTeacher propose des cours de musique en ligne et compte 20 000 membres ; elle vise également l'augmentation de ses abonnés, l'élargissement de la gamme d'instruments proposée et une place de leader dans les pays anglophones.
Effectif : 4 salariés.

Mapicts lancera son application pour smartphone "Marcel App" lors de la Foire Internationale de Metz (du 30 septembre au 10 octobre 2016). C'est un réseau d'information et de partage de photos et de vidéos d'événements pris par les participants. Il permet de suivre des événements en instantané selon ses centres d'intérêt.
L'entreprise a été créée par quatre étudiants de l'Epitech (Nancy) et de l'Esdes (Lyon) à l'issue du concours européen Morpheus Cup où l'équipe a reçu le prix de la catégorie "économie collaborative".
Dirigeant : Cihan Cengiz.
Directeur technique : Franck Petriz.
Effectif : une dizaine de personnes.

Aux Frontières du Pixel (TCRM-Blida, Metz), est une société de cinq salariés spécialisée dans les jeux d'arcade et le rétro-gaming. Elle développe une application d'organisation de sessions de jeux, dont la version bêta-test sortira courant octobre-novembre 2016. Après avoir organisé des tournois dans plusieurs villes françaises, elle élabore un circuit e-sport baptisé Helios Gaming dans un rayon de 80 km autour de Metz ; une première session est prévue du 21 au 23 octobre à Freyming-Merlebach. Elle intervient aussi sur des événements et formations sur le numérique et la réalité virtuelle.

L'Est Républicain, 13/09/2016

Florian Hurtaut et Thomas Altenburger, fondateurs de la start-up Flying Oak (TCRM-Blida de Metz), lancent le jeu vidéo Neuro Voider après deux ans de développement. Les précommandes ont déjà permis de rembourser 20 % des coûts. Ils le présenteront à la Paris Games Week d'octobre prochain sur le stand de l'espace TCRM-Blida qui veut positionner Metz comme capital du jeu vidéo du Grand Est.
Thomas Altenburger préside également "East Games", un cluster qui compte une vingtaine d'acteurs messins, luxembourgeois et strasbourgeois dans le domaine du jeu vidéo.     

Commenter cet article