Des investissements et des projets pour BW INDUSTRIE à sarrebourg

Publié le par Moselle Développement

Des investissements et des projets pour BW INDUSTRIE à sarrebourg


BW INDUSTRIE a plusieurs cordes à son arc : dégraissage industriel, usinage, assemblage et depuis peu, la robotique. Créée à Troisfontaines en 1992, l’entreprise s’est développée puis installée sur la zone des Terrasses de la Sarre à Sarrebourg en 2009. En 2014, une extension du bâtiment, soutenue par la Communauté de Communes du Pays de Sarrebourg, a porté la surface à 5 400 m².


L’activité de dégraissage industriel consiste à nettoyer des pièces usinées ou embouties, préalablement enduites d’huile pour leur fabrication. En 2009, après une période difficile, BW INDUSTRIE s’est lancé dans cette activité suite au rachat de la société BG SERVICES en dépôt de bilan. En France, seules 6 entreprises font du dégraissage industriel en sous-traitance, en raison du coût élevé des machines utilisées. L’entreprise sarrebourgeoise est la plus importante, avec 40 millions de pièces dégraissées par an, principalement pour la filière automobile. « Nous sommes le seul sous-traitant en dégraissage en France à être conforme aux normes de respect de l’environnement avec des solvants en circuits fermés, qui produisent zéro rejet » annonce Laurent Wagner, co-gérant de BW INDUSTRIE.
Une nouvelle activité a été lancée récemment : le nettoyage fin des pièces métalliques qui peuvent contenir des micro-particules de métal suite à leur usinage. «Nous sommes parmi les premier en France à proposer ce nettoyage particulaire fin » rajoute Laurent Wagner.


L’usinage représente l’activité historique de l’entreprise : tournage et fraisage à commande numérique avec des séries de 1 à 600 000 pièces par an pour les secteurs du machinisme agricole, de l’automobile, de l’énergie, avec des spécificités comme des pièces de sécurité, très précises, et des pièces avec difficulté d’usinage. BW INDUSTRIE a signé un gros contrat dans l’éolien, un autre est en cours de négociation pour des pièces d’éoliennes off-shore.
Laurent Wagner fait part des projets en cours : « Nous avons libéré 1 500 m² sur Sarrebourg pour l’activité usinage et transféré une partie de nos activités à Troisfontaines car nous accueillons une nouvelle machine la semaine prochaine. Nous avons aussi embauché un commercial pour développer cette activité. »
La société propose également du tournage et fraisage unitaire sur plans de pièces de maintenance ou d’outillage. Ce service est également performant pour la fabrication de petites séries jusqu’à une dizaine de pièces par lot.


BW INDUSTRIE œuvre aussi dans la robotique, qui ne représente que 15 % de son activité mais ajoute une forte valeur ajoutée à l’entreprise : « suite à l’achat d’un premier robot danois pour nos propres besoins, nous avons effectué nous-mêmes son intégration. C’est ainsi que nous sommes devenus intégrateur après une première expérience positive en interne. ». explique M. Wagner.
Avec des clients prestigieux comme ThyssenKrupp chez Smart et en local Steelcase à Sarrebourg, BW INDUSTRIE est sur le point d’installer son 18ème robot. L’entreprise a également mis au point un procédé de « devracking » qui permet de sortir les pièces en vrac d’une caisse grâce à une caméra 3D couplée au robot. Une réalisation « made in Moselle ».
L’entreprise compte 38 salariés. « Nous avons toujours été dynamiques en investissement machines » rajoute Laurent Wagner. En effet, des investissements ont été réalisés dans l’entreprise tous les ans. Un nouveau projet arrive pour 2017, avec l’achat d’un centre d’usinage 5 axes, qui sera accompagné par Moselle Développement.

 

Des investissements et des projets pour BW INDUSTRIE à sarrebourgDes investissements et des projets pour BW INDUSTRIE à sarrebourg
Des investissements et des projets pour BW INDUSTRIE à sarrebourg

Publié dans Filière métallurgie

Commenter cet article