Osez la multimodalité en Lorraine !

Publié le par Moselle Développement

Osez la multimodalité en Lorraine !

Parallèle aux grands axes autoroutiers Nord/Sud, la Moselle à grand gabarit est depuis longtemps une voie privilégiée du transport multimodal européen.
La Société Des Ports de Moselle (SDPM), qui occupe des nouveaux locaux fonctionnels au cœur du Nouveau Port de Metz pilote trois équipements : NOUVEAU PORT DE METZ / PORT DE METZ-MAZEROLLE / PORT DE THIONVILLE-ILLANGE, soit un trafic total en 2015 de
5 619 508 tonnes (tous modes confondus).
Les céréales (presque 80 % du trafic) sont envoyées principalement pour les meuniers vers le sud (Italie) et pour les blés fourragers vers le nord. 4 243 497 tonnes traitées 2015, ce qui représente environ 1 000 bateaux. A cela, il faut rajouter la ligne de train pendulaire Metz-Dunkerque qui circule 2 fois/semaine aller et retour chargé de blé.

14 millions d’investissements à Metz

Le Port de Metz visait un développement du trafic conteneurs vers les ports maritimes. Il y a trois ans, il n’y avait encore rien : pas de conteneurs, pas d’infrastructures, pas de clients … aujourd’hui c’est un outil multimodal (eau, fer, route) complètement opérationnel et efficace qui représente un important maillon dans une chaîne logistique cohérente pour les entreprises.
« Il fallait les infrastructures et les services nécessaires à proposer aux clients pour les attirer » déclare Jacques Kopff, Directeur des ports. 14 millions d’investissements ont été réalisés (voir ci-dessous), financés par l’Europe, l’Etat, VNF, la Région, le Département et la Chambre de Commerce de Metz. Il reste encore 4 hectares à aménager pour l’extension de l’actuel terminal à conteneurs.

En 2017, augmentation du trafic, «l’année de la multimodalité en Lorraine»

La société "MM Multimodal Shuttle SAS", créée par la SDPM filiale de la CCI de Metz, a mis en place depuis plusieurs mois des liaisons multimodales qui portent leurs fruits, à savoir :
> 1 navette fluviale par semaine qui relie la Lorraine aux ports d’Anvers et de Rotterdam, 
> 2 trains par semaine entre Salzburg (Autriche) et Metz,
> 1 train entre le port d’Anvers et Metz.


L’année 2016 a été marquée par une sérieuse réorganisation/optimisation des services, qui a porté ses fruits. En effet, à partir de 2017, le trafic s’accélère avec 2 trains/semaine vers Anvers, un partenariat avec Cologne pour 1 bateau/semaine pour des clients lorrains mais aussi une connexion quotidienne entre Metz et Valenton (sud de Paris) qui permet de toucher Le Havre, Hendaye, Bordeaux et Toulouse.

Jusqu’ici le ferroviaire représentait 200 trains/an. A partir de 2017, ce seront + de 500 trains qui arriveront sur la plateforme multimodale de Metz.

De nouveaux services sont également proposés par le Port de Metz, grâce aux investissements réalisés : les manutentions « break bulk » notamment pour les palles d’éoliennes de tailles hors normes, divers vracs, la réparation de conteneurs ou encore l’empotage/dépotage de conteneurs.

L’évolution du trafic est significative : en 2014, 3 200 EVP, 7 500 en 2015, 6 500 en 2016 (réorganisation). Il sera supérieur à 20 000 EVP en 2017, ce qui représente l’équilibre d’exploitation. Ceci n’est pas dû au hasard mais à un gros travail de prospection commerciale sur le terrain et/ou sur les salons professionnels réalisé par l’équipe de la SDPM, également à l’adhésion d’un certain nombre de chargeurs dès le démarrage de la plateforme  et à la construction d’un solide réseau avec les différents ports maritimes français et étrangers. Le port de Metz est attractif car situé au cœur d’un important marché d’utilisateurs potentiels.
Le défi a été relevé, le port de Metz porté par la Chambre de Commerce de Metz fonctionne. « Nous avons été au bout de la démarche » assure Jacques Kopff. Grâce aux infrastructures portuaires messines la Lorraine dispose désormais d’une plateforme multimodale performante au service des entreprises.

Le Port d’Illange n’est pas en reste puisque 9 millions y ont été investis. Résultat : 100 000 m² de nouveau foncier à louer (2,30 €/m²/an + 95 €/ml/an de quai).
La SDPM représente  aujourd’hui 15 personnes et 40 emplois indirects notamment dans la maintenance des engins et le transport du dernier km.
En 2017, le port de Metz aura 50 ans.

----------------------------------------------------
Les investissements réalisés :

 Port de Metz 

  • 2 km de voies ferrées supplémentaires aux 13 kms déjà existants
  • 35 000 m² de terre-plein terminal à conteneurs
  • 350 ml de nouveaux quais
  • 600 m² de bureaux
  • 500 m² de bâtiment de maintenance
  • 1 grue portuaire mobile
  • + engins de manutention

 

 Port de Thionville-Illange

  • 310 ml de quai supplémentaire
  • 10 000 m² de Terminal Conteneurs
  • 2 voies ferrées en chaussé sur 710 ml
  • Nouveau tracé de voirie interne
  • Nouvelle parcelle de 100 000 m² (à louer)
  • Réfection de l’éclairage public
  • Création d’un giratoire.

Contact :
MM MULTIMODAL SHUTTLE SAS
Zone Portuaire Metz – La Maxe
Terminal 2 – 2 rue de la Darse
CS 60012
567063 METZ CEDEX 02
Tél. +33 (0)3 87 61 69 60

Le nouveau port de Metz - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com
Le nouveau port de Metz - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com
Le nouveau port de Metz - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com

Le nouveau port de Metz - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com

Le port de Thionville-Illange - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com
Le port de Thionville-Illange - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com
Le port de Thionville-Illange - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com

Le port de Thionville-Illange - crédit-photo : www.leuropevueduciel.com

Commenter cet article