ESCALIERS SOMME à Dieuze, le compagnonnage au coeur

Publié le par Moselle Attractivité

ESCALIERS SOMME à Dieuze, le compagnonnage au coeur

En 1987, Gilles Somme reprend la direction de l’entreprise familiale à la suite de son père. La menuiserie traditionnelle se spécialise alors dans la fabrication d’escaliers, un savoir-faire que Gilles Somme a acquis lors de son Tour de France des Compagnons du Devoir, « un véritable investissement humain ». Les jeunes s’en vont pendant sept ans et reviennent avec de nouvelles compétences, une expérience solide et une ouverture d’esprit. « C’est une richesse extraordinaire ! ». Les jeunes suivent leur formation initiale en alternance pendant deux ans au CFA de Jarville et en entreprise. Gilles Somme perpétue la tradition et forme des apprentis Compagnons qu’il encourage à suivre le Tour de France. Parfois, les apprentis formés dans l’entreprise y reviennent comme salariés.

C’est le cas de Pierre Louis. Il débute son apprentissage au CFA de Jarville et dans l’entreprise Somme à l’âge de 16 ans. Il part ensuite pendant 9 ans effectuer son Tour de France. De retour en Moselle depuis un an, il a intégré l’entreprise en tant que menuisier poseur mais il va rapidement occuper d’autres fonctions dans quelques mois : il sera chargé de mission dans le cadre d’un partenariat de l’entreprise avec un constructeur de maisons individuelles belge et responsable des achats. Une perspective de carrière et d’évolution aux antipodes des clichés véhiculés sur les métiers manuels.
À noter que les escaliers Somme innovent sans cesse. L’entreprise est particulièrement attentive aux évolutions de la clientèle, s’inscrivant pleinement dans la Silver Économie et dans la domotique en alliant avec talent savoirs faire traditionnel et qualité d’ouvrage.

Extrait du Supplément Spécial Moselle Attractivité / Mensuel L'Estrade / Mai 2017.

Commenter cet article