LA MAISON DU LUXEMBOURG à Thionville, au service du frontalier

Publié le par Moselle Attractivité

LA MAISON DU LUXEMBOURG à Thionville, au service du frontalier

Créée à l’initiative de la Communauté d’Agglomération Portes de France Thionville, la Maison du Luxembourg, sise à Thionville, a fêté son dixième anniversaire, en fin d’année dernière. Cette structure a pour mission de renseigner les frontaliers et ceux qui envisagent de le devenir, sur toutes les questions liées au Luxembourg et plus précisément au travail au Grand-Duché : fiscalité, impôts, salaires, création d’activité, droit du travail, prestations sociales... Les questions relatives à ces dernières représentent d’ailleurs 60 % des 15 000 demandes d’information reçues et traitées par la Maison, chaque année.

Compte tenu du dynamisme économique du Luxembourg, le flux de frontaliers, notamment mosellans, va continuer à progresser, aussi la Maison du Luxembourg a-t-elle étoffé son offre de services, fin 2016. Cela se concrétise via la tenue de permanences délocalisées à Sierck-les-Bains ou à Hayange, par exemple. Un nouveau site internet a également été mis en ligne, il y a quelques mois. Disponible en version mobile pour les smartphones et tablettes tactiles, il a gagné en simplicité et en confort d’utilisation et a été enrichi d’informations pratiques. L’étudiant, le salarié, la future maman ou bien encore le dirigeant d’entreprise, peut ainsi collecter de l’information, sans se déplacer ou préalablement à sa venue à la Maison du Luxembourg afin d’obtenir des réponses à des questions précises. Précisons qu’après quelques semaines de travaux, l’espace accueil de la Maison du Luxembourg vient de réouvrir dans un cadre entièrement rénové.

www.maisonduluxembourg.fr

 

QUELQUES CHIFFRES :

COEUR FRONTALIER, LE PÔLE D’ATTRACTION LE PLUS IMPORTANT D’EUROPE

  • Avec 162 000 navetteurs transfrontaliers dont près de 80 000 Lorrains, le Luxembourg est, dans ce domaine, le pôle d’attraction le plus important de toute l’Union européenne.
     
  • 33 800 travailleurs frontaliers résident dans la zone d’emploi de Thionville soit plus de 21 % des frontaliers de la région Grand Est. Celle-ci est la première région française pour le travail frontalier.


(Source : INSEE, chiffres 2012 pour une étude parue en 2016).

SUPPLÉMENT SPÉCIAL MOSELLE ATTRACTIVITÉ MENSUEL L'ESTRADE JUIN 2017

Commenter cet article