Coworking à Thionville : ouverture en 2018

Publié le par Moselle Attractivité

Coworking à Thionville : ouverture en 2018

La Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville ambitionne de créer, à Thionville, des espaces de coworking destinés aux frontaliers. C’est plus qu’un projet puisqu’un premier investissement est acté et un espace de 2 000 m² ouvrira ses portes, en 2018, sur la ZAC de Meilbourg, en bordure de l’A31 et pourrait concerner dans un premier temps une part importante des frontaliers.
« Compte tenu du trafic sur l’A31 aux heures de pointe, les frontaliers qui travaillent au Grand-Duché perdent beaucoup de temps dans les transports. À cela s’ajoutent du stress et de la fatigue, ce qui est dommageable tant pour les salariés concernés que pour les entreprises qui les emploient », explique Jean Zordan, directeur du développement économique de la Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville. « L’idée consiste donc à mettre à leur disposition un espace de travail partagé au sein duquel ils pourront travailler une journée par semaine ou bien encore deux heures le matin afin de prendre la route, alors que le trafic est plus fluide ».
Tout le monde y gagnera en performance et en confort. Les grandes entreprises luxembourgeoises à qui le projet a été présenté, soucieuses de fidéliser leurs collaborateurs et de rester attractives pour attirer les talents dont elles ont besoin, l’ont accueilli avec beaucoup d’intérêt. « Le potentiel d’utilisateurs est très important », confirme Jean Zordan. Si cette première unité de coworking qui bénéficiera d’équipements technologiques de pointe et du haut-débit, rencontre le succès escompté, d’autres espaces similaires seront créés. Le foncier est d’ores et déjà disponible pour ce faire.

Extrait du Supplément Spécial Moselle Attractivité / Mensuel L'Estrade / Juin 2017

 

Commenter cet article