HACKENBERG DANS LES ENTRAILLES DE LA LIGNE MAGINOT

Publié le par Moselle Attractivité

Chaque année, nous accueillons entre 32 000 et 35 000 visiteurs », souligne Claude Poesy le président de l’association AMIFORT à qui l’État a confié la mission de rénover et d’animer le Fort du Hackenberg qui est soutenue par le Conseil Départemental de la Moselle et la Commune de Veckring. Il est vrai que le site est exceptionnel, unique en France. Le Hackenberg dont la construction a débuté en 1930, a été le prototype des ouvrages d’artillerie de la ligne Maginot. « C’est une véritable ville souterraine. Le site compte 10 kilomètres de galerie. C’est à bord d’un petit train que nous emmenons le public découvrir une partie des galeries, les cuisines, les blocs de combat ou bien encore la caserne qui accueille aujourd’hui un musée », précise le président. La visite dure environ 2h30. Le site accueille des groupes tout au long de l’année, mais d’avril à novembre, il est également possible de le découvrir en tant que visiteur individuel, tous les jours, à 14h30 précises, 14h les week-ends, avec des départs toutes les 15 minutes ». Très attachée à son « devoir de mémoire », l’association et ses 32 membres passionnés, ont veillé à ce que l’histoire du Hackenberg et de ses « Hommes » soit accessible à tous, y compris, et surtout, aux enfants.
www.maginot-hackenberg.com

Supplément spécial Moselle Attractivité mensuel l'Estrade juin 2017 - Crédit photos J.C KANNY

Supplément spécial Moselle Attractivité mensuel l'Estrade juin 2017 - Crédit photos J.C KANNY

Commenter cet article